Devenez parrain du grand orgue de Saint-Eustache 

En 1854, Victor Baltard dessina un buffet monumental que l’on peut encore admirer aujourd'hui. Différents instruments se succèderont dans cet écrin jusqu’à celui construit en 1989 par les frères Van den Heuvel. Ces derniers ont proposé la construction d’un grand orgue de 101 jeux. Le nouvel instrument conçu par Jean-Louis Coignet, alors expert organier de la Ville de Paris, conjugue tradition et modernité. Bien que possédant de nombreuses caractéristiques de l'orgue symphonique français, l'orgue de Saint-Eustache intègre plusieurs idées de Jean Guillou, organiste titulaire de l’instrument au moment de sa construction, lui conférant une palette sonore et une personnalité extraordinaire. Cet orgue à traction mécanique avec assistance Barker, possède deux consoles, l’une en tribune et l’autre mobile dans la nef. 

Après des années d'utilisation intensive, le grand orgue nécessite désormais une grande restauration dont la première étape a consisté à restaurer ses 22 soufflets. Ces travaux réalisés en 2021 ont été financés grâce au budget participatif de la Ville de Paris. Une deuxième étape, plus importante, s'attachera à moderniser la transmission des notes et à égaliser l'harmonie de l'instrument. En parallèle, une reconstruction de l'orgue de chœur doit être entreprise et le projet prévoit la possibilité de jouer les deux orgues depuis la console de nef. 

Cette opération de restauration des deux orgues de l’église Saint-Eustache, réalisée par la ville de Paris, bénéficie du soutien par mécénat de la Fondation Avenir du Patrimoine à Paris.

VILLE_DE_PARIS_LOGO_VERTICAL_POS_CMJN_ B
logo (1).png
Parrainer un tuyau du grand orgue de Saint-Eustache
Vous recevrez un certificat de parrainage nominatif par voie postale avec le ou les tuyaux qui vous seront affectés. 
Je souhaite devenir parrain pour :

Si vous préférez envoyer un chèque, retrouvez ce formulaire ci-joint en format PDF. 

Merci pour votre soutien !

Vous pouvez retrouver dans la composition de l’instrument à quels registres correspondent ces formules. 

Formule Contre-Bombarde : destinée aux tuyaux les plus graves de l’orgue. Saviez-vous que le premier UT du Principal de 32 pieds mesure 10 m 56 ? L'orgue de Saint-Eustache est l'instrument qui possède le plus de registres de 32 pieds en France puisqu'il n'en compte pas moins de 5 !

​Formule Ranquette : Cette série comprend l'ensemble des 16 registres de 16 pieds. Comme la Contrebasse de l'orchestre, ces jeux sonnent une octave plus bas que ce qui est écrit sur la partition. 

Formule Flûte Majeure : Les jeux de 8 pieds représentent la base d'un orgue. Le La central du clavier correspond au La 440 hertz. L'ensemble des fonds de 8 pieds vient imiter les cordes de l'orchestre. 

Formule Cor Harmonique : Dans cette série nous avons regroupé l'ensemble des jeux de 4 pieds et les mutations graves de l'orgue. Une mutation est un jeu qui fait entendre, sur toute l'étendue du clavier, une harmonique de quinte, tierce, septième ou neuvième. 

​Formule Octavin : Le principe d'un orgue consiste à superposer les harmoniques, ce qui donne au son une richesse et une plénitude absolue. Cette formule regroupe les registres de 2 pieds ainsi que les mutations entre le 4 pieds et le 2 pieds, avec certains registres caractéristiques comme la sesquialtera et le cornet du clavier de Grand Orgue. 

Formule Piccolo : Les plus petits tuyaux de l’orgue ne mesurent que quelques millimètres ! Cette catégorie comprend les petites mutations et les mixtures. Ces registres ont une brillance toute particulière à Saint-Eustache tel le soleil dans le vitrail !

 

 

I.         Positif 

 

Quintaton 16’

Montre 8’

Salicional 8’

Unda-Maris 8’ (-12 notes)

Bourdon 8’

Prestant 4’

Flûte à fuseau 4’

Nasard 2’ 2/3

Doublette 2’

Tierce 1’ 3/5

Larigot 1’ 1/3

Septième 1’ 1/7

Fourniture Vrgs

Cymbale IIrgs 

Douçaine 16’

Trompette 8’

Cromorne 8’

Clairon 4’

II.         Grand-orgue

 

Montre 32’ (- 12 notes)

Montre 16’

Principal 8’

Flûte à cheminée 8’

Violoncelle 8’

Grosse Flûte 8’

Prestant 4’

Flûte 4’

Doublette 2’

Grande fourniture IV-VIIIrgs 

Plein-Jeu IV-Vrgs

Sesquialtera IIrgs 

Grand cornet III-V

Bombarde 16’

Trompette 8’

Clairon 4’

III.      Récit expressif 

 

Flûte à cheminée 16’

Principal 8’

Cor de nuit 8’

Flûte traversière 8’

Viole de gambe 8’

Voix céleste 8’ (- 12 notes)

Octave 4’

Flûte octaviante 4’

Octavin 2’

Carillon IIIrgs

Plein-jeu VIrgs

Contrebasson 32’

Bombarde 16’

Trompette harmonique 8’

Basson-hautbois 8’

Voix humaine 8’

Clairon harmonique 4’

V.         Solo 

 

Flûte harmonique 8’

Flûte octaviante 4’

Nasard harmonique 2’ 2/3

Octavin 2’

Tierce harmonique 1’ 3/5

Piccolo harmonique 1’

Larigot 1’ 1/3

Septième 1’ 1/7

Neuvième 1’  8/9

Ranquette 16’

Chalumeau 8’

Trompeteria II

Trompette en chamade I-III 8’

VI.       Pédale 

 

Principale basse 32’

Grande quinte10’  2/3

Flûte 16’

Contrebasse 16’

Soubasse 16’

Flûte 8’

Violoncelle 8’

Grande tierce 6’ 2/5

Quinte 5’ ⅓

Septième 4’ 4/7

Neuvième 3’ 5/9

Flûte 4’

Flûte 2’

Mixture Vrgs

Contre-bombarde 32’

Contre-trombone 32’

Bombarde 16’

Basson 16’

Trompette 8’

Baryton 8’

Clairon 4’

IV.       Grand-chœur 

 

Violonbasse 16’

Bourdon 16’

Diapason 8’

Flûte majeure 8’

Violon 8’

Grande quinte 5’ ⅓

Principal 4’

Flûte conique 4’

Grande tierce 3’ 1/5

Quinte 2’ 2/3

Grande septième 2’  2/7

Fifre 2’

Grande neuvième 1’ 7/9

Plein-jeu harmonique II-VIIIrgs

Clarinette 16’

Tuba magna 16’

Cor de basset 8’

Tuba mirabilis 8’

Cor harmonique 4’